Sinedone et Adeane, jeudi 29

Le groupe se rend aujourd’hui dans le village de Sinedone où sont remises deux voitures, l’une pour le poste de santé d’Adéane et l’autre pour le poste de santé de Sinedone.

Nous prenons donc la route en direction de Kolda ; c’est une route en fort mauvais état ; les véhicules slaloment entre les trous.

Une cérémonie unique est prévue pour les deux villages et la remise des deux voitures. Les deux villages représentent une population de 18 000 personnes.

Deux voitures ont déjà été attribuées par le passé.

Au village de Sinedone, l’accueil est chaleureux et démonstratif comme les précédents et cependant un peu différent dans la forme.

La figure qui mène le défilé est un géant, muni d’une serpe. Un groupe de femmes danse et chante jusqu’au poste de santé où la cérémonie se déroule. Les villageois et autorités d’Adéane et Sinedone sont réunis pour nous recevoir.

Tour à tour, pour chaque village, s’expriment : le chef du village, le président du comité de santé, l’infirmier(e). Bienvenue, remerciements, hommage, joie, fierté, doléances.

Tous appellent à une bonne utilisation des véhicules et l’entretien de ces « bijoux ».

   

L’infirmière de Sinedone expose concrètement l’importance de ces ambulances en citant des cas de nécessité qu’elle a rencontrés.

Patrice dit tout l’engagement bénévole que représente la mise à disposition de ces voitures et insiste sur le fait que les villages ont maintenant la charge de les entretenir.

Le président de la communauté rurale remercie à son tour au nom des autorités administratives. Il cite l’adage « Mieux vaut m’apprendre à pêcher que me donner du poisson » pour signifier aux villageois que l’opération n’est pas conforme à cet adage, mais qu’ils doivent néanmoins en retenir la leçon en prenant grand soin du bijou s’ils veulent une pérennisation de l’aide…

 

Des dictionnaires sont distribués à l’attention des écoles des deux villages

  

Des objets artisanaux symboliques sont remis en cadeau au président de notre association : une pirogue, une pioche et une canne.

 

Puis commence la cérémonie de remise des clés par les équipages, après signature des actes et suivie d’un temps d’explication sur la mise en route et les procédures d’entretien.

 

   

La voiture 11 était pilotée par Annie et Danielle.

La voiture 18 était pilotée par Guillaume et Bernard.

La rencontre s’achève par un déjeuner « à l’africaine » préparé par des villageoises.

 

Comme les jours précédents, le voyage est l’occasion d’observer l’habitat rural et le mode de vie des Casamançais, ainsi que l’environnement naturel dont on a témoigné les jours précédents.

    

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sinedone et Adeane, jeudi 29

  1. serge rimpault dit :

    que du bonheur de voir tous les matins l’image de la distribution des véhicules dans les villages et surtout de voir que depuis plus de 20 ans l’accueil est toujours aussi chaleureux .
    merci encore et bravo pour celui ou ceux qui alimentent le blog .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s